Sandy HINZELIN

Sandy HINZELIN

Samedi 12 novembre 2016, Amphi 220, 14h00.

Sandy Hinzelin soutiendra sa thèse intitulée "La nature de Bouddha" dans le Traité qui montre la nature de Bouddha du 3e Karmapa Rangjoung Dorjé.

Résumé

Le Traité qui montre la nature de bouddha, écrit par le 3e Karmapa Rangjoung Dorjé (1284-1339), est un texte important de la lignée Karma Kagyü du bouddhisme tibétain. Il indique la nature véritable de chaque être, et la pratique méditative du mahāmudrā qui est propre à cette lignée se fonde sur cette vue.

La thèse propose une traduction en français du Traité qui montre la nature de bouddha et d’un commentaire écrit par Jamgön Kongtrül Lodrö Tayé (1813-1899). Ces deux textes sont accompagnés d’une réflexion sur le sens de la présence en tous les êtres de la nature de bouddha et les raisons pour lesquelles la pratique méditative se base sur cette compréhension. Puisque la nature de bouddha désigne un état de conscience indicible, nous proposons de l’appréhender en suivant le chemin que la conscience ordinaire doit parcourir pour reconnaître ce qu’elle est véritablement, à savoir la vacuité-luminosité.

Les membres du jury

M. Emmanuel Cattin, Professeur, Université Paris-Sorbonne (directeur)

M. François Chenet, Professeur, Université Paris-Sorbonne

M. Matthew Kapstein, Professeur, École Pratique des Hautes Études, Paris (co-directeur)

M. Klaus-Dieter Mathes, Professeur, Université de Vienne, Autriche

Mme Isabelle Ratié, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3